Show simple item record

dc.contributor.authorRenwick, Johnen
dc.date.accessioned2015-03-31T10:33:33Z
dc.date.available2015-03-31T10:33:33Z
dc.date.issued2015-03-31
dc.identifier.urihttp://hdl.handle.net/1842/10018
dc.descriptionunpublished, not peer-revieweden
dc.description.abstractIl est évident qu'une pratique ininterrompue de l'Abrégé de l'histoire universelle, devenu en 1754 l'Essai sur l'histoire universelle, devenu enfin en 1756 l'Essai sur les moeurs, sert à sensibiliser progressivement (comme c'est notre cas) aux différentes stratégies de tout ordre qu'y emploie Voltaire vis‐à‐vis de son public. L'édition qui vit le jour en W56 (surtout celle‐là, comme nous le verrons), à laquelle vinrent s'ajouter des éditions progressivement plus étoffées (W64G, W68),1 trahit la volonté de l'auteur, désormais très accentuée, de s'adresser à un public de lecteurs intelligents à l'esprit ouvert, de les subjuguer, et d'en faire des complices dans la mission qu'il s'était assignée, à savoir: fragiliser les approches traditionnelles et conformistes de l'histoire universelle afin de baliser en parallèle la route vers une nouvelle historiographie plus fiable, plus attrayante qui est à tout prendre ‐ surtout considérée à la lumière de ce qui avait précédé ‐ révolutionnaire car celle d'une humanité en voie de redéfinir sa façon de comprendre non seulement ses antécédents, mais aussi sa place dans l'univers.en
dc.language.isoen
dc.publisherThe Library, University of Edinburghen
dc.subjectVoltaireen
dc.titleVoltaire et le "vous" de l'essai sur les moeurs: note instructiveen
dc.typeWorking Paperen


Files in this item

This item appears in the following Collection(s)

Show simple item record